jungerian-tangent:

laurentbelkacem:

no-hearth:

Anarchists and fascists agree: Ernst Jünger is alright.

C’est juste.

oddly enough, yes – despite the fact that he was avidly opposed to the NSDAP, rejected their advances numerous times and wrote a book in 1939 which was essentially a thinly-veiled allegory on hitler and his cronies

and despite the fact that Junger’s whole ‘anarch’ philosophy is murky and ill-defined at best / incoherent and self-defeating at worst (just like anarchism). i mean, he even said it himself:

“But the anarchic remains, at the very bottom, as a mystery, usually unknown even to its bearer.”

/everyone wants to claim him but at the end of the day no one really owns him

Wir werden alle nicht Ernst Juenger

Anarchique, chacun  l’est  :  c’est  justement  ce qu’il  a  de normal.  Toutefois,  dès son  premier jour, son père et sa mère, l’État et la société lui tracent des limites. Ce sont là des rognements, des mises en perce de l’énergie innée auquel nul n’échappe. Il faut bien s’y résigner. Pourtant, le principe d’anarchie reste au fond, mystère dont le plus souvent son détenteur même n’a pas la moindre idée. Il peut jaillir de lui sous forme de lave, peut le détruire ou le libérer.
Il s’agit ici de marquer les différences : l’amour est anarchique, le mariage non. Le guerrier est anarchique, mais non l’assassinat. Le Christ est anarchique, saint Paul ne l’est pas. Comme cependant l’anarchie, c’est la normale, elle existe aussi en saint Paul et explose parfois violemment en lui. Ce ne sont pas là des antithèses, mais des degrés. L’histoire mondiale est mue par l’anarchie. En un mot : l’homme libre est  anarchique, l’anarchiste ne l’est pas.
(…)
L’anarchiste  est  le partenaire  du monarque  qu’il  rêve de  détruire.  En frappant la personne, il affermit l’ordre de la succession. Le suffixe « isme » a une acceptation restrictive : il accentue le vouloir, aux dépens de la substance. Je dois cette note au grammairien Thorfen, ratiocineur par excellence. La contrepartie positive de l’anarchiste, c’est l’anarque. Celui­-ci n’est pas le partenaire du monarque, mais son antipode, l’homme que le puissant n’arrive pas à saisir, bien que lui aussi soit dangereux. Il n’ est pas l’adversaire du monarque, mais son pendant. Le monarque veut régner sur une foule de gens, et même sur tous ; l’anarque sur lui­ même, et lui seul. Ce qui lui procure un attitude objective, voire sceptique envers le pouvoir, dont il laisse défiler devant lui les figures ­ intangibles, assurément, mais non  sans émotion intime, non sans passion historique.
(…)
L’axiome d’un Anglo­-Saxon concernant l’égalité entre les hommes me revint en  mémoire. Il la cherche, non pas dans la répartition sans cesse changeante de la  puissance et des moyens d’agir, mais dans le fait constant que chacun peut tuer chacun.
(…)
Dans les mots que renforce le suffixe « isme », une certaine prétention se traduit, une tendance volontariste, et souvent une hostilité  a priori. Le mouvement devient tumultueux aux dépens de la substance. Ce sont là des mots pour sectaires, pour ceux qui n’ont lu  qu’un  seul  livre, pour ceux qui « jurent fidélité à  leur drapeau et se battent pour la cause, quoi qu’il advienne » , bref, pour les types du représentant et du voyageur de commerce en lieux communs. Une conversation avec quelqu’un qui se présente sous le nom de réaliste se termine le plus souvent de manière fâcheuse. Il a de  la chose,  comme l’idéaliste de  l’idée  ou l’égoïste du  moi, une  notion  bornée.  La liberté est mise sous étiquette. C’est tout aussi vrai du rapport de l’anarchiste à l’anarchie. (…)
Il n’y a pas plus à espérer de la société que de l’État. Le salut est dans l’individu.

From Eumeswil, quickly handpicked waking up. I agree on your conclusion (one of his most interesting biographical point is probably is refusal to submit to denazification process in the hands of the occupation troops, after the war, test that he would have passed with flying colors, if only because of his French supporters).

Galerie

1-of-these-days:

mapsontheweb:

Proposal for a greater Switzerland by the Swiss People’s Party.

@laurentbelkacem

Ok… Switzerland could take over Savoie, I guess… but only if France takes the burden of Geneva and Jura.

Joke aside, it’s quite a stupid idea. Like several antinations (i.e. Belgium or Afghanistan), Switzerland is mostly defined by what it is not (or what is it against) – and that essence it’s mostly contained by the natural borders provided by Jura, Alps or Rhine.

The only thing in common with France, Germany or Italy is the languages of the three main Swiss linguistic areas. But culturally, the difference is overwhelming. Even with the Roestigraben, a Welsch and a Bourbine have more in common than they could ever have with a French or a German citizen, respectively.

UE could have worked if it has chosen to follow the Swiss confederation model, and Switzerland is failing because it’s following the UE model.

Lien

Pour une police Suisse équipée contre les nouvelles menaces !

Pour une police Suisse équipée contre les nouvelles menaces !

Galerie

Neither subjects nor victims : citizens of all European countries, protect your rights ! Defend your civil and human rights today ! Go sign the petition against the new gun control laws in Europe ! Tell your MP that you’re not happy about that situation ! 

On the morning of 7th January 2015 Terrorists attacked Charlie Hebdo, with fully automatic, unregistered and illegal firearms.

Since then the EU has been preparing new legislation to ban semi-automatic firearms in the hands of law abiding EU citizens. Despite the fact that these weapons were not used by terrorists and are not even typically used by criminals.

They use unregistred, untraceble black market full auto Kalashnikovs.

The new legislation has been on the back burner since April 2015, only to surface now on 18th of November, barely 5 days after a second attack in Paris.

The victims of this tragedy have not been buried yet, the criminals are still on the loose and the police has not even finished the investigation and yet the EU is announcing measures to prevent something like that from happening again.

Unfortunately nothing in the draft would have prevented these 2 attacks since neither were done with weapons that are now legal and would be banned with this new law. Nothing.

What you are proposing is like telling your own child it is grounded,
because the neighbours child has been arrested for raping and killing a girl called Paris, twice.

It is not logical and above all it is extremely unfair.
It is unfair to the victims, it is unfair to the law abiding citizens.


Say NO to the draft proposal announced on 18 November 2015
Do not restrict semi-automatic firearms ‘because they look like an automatic firearm’


We the Citizens demand that the EU brings focus on the real problems:
– That the external borders of the EU are not protected.
– Our population has groups in it that refuse to allign with our democratic core values and our culture.
– Illegal arms trade is rampant within the EU.
– Criminals and terrorists have easier access to illegal weapons then legal gun owners have access to legal arms.

That is the current situation and this new legislation does NOTHING to adress those problems.
The 18 November IP-15-6110 draft to amend 91/477/EEC is not only populistic in nature, it is also an insult to our civil liberties and to the intelligence of the EU citizens as a whole.

Please signal boost – politicians all over Europe needs to understand that each voice against their manipulations is a vote against them, and that they won’t stay long in power if we are strong and united.

[link of the petition]

Galerie

simplestupide:

L’Avenir du Citoyen-Soldat de Bernard Wicht est disponible sur SimpleStupide !

Présentation de l’éditeur (Le Polémarque) :

En l’an 1291, trois solides montagnards formèrent ensemble le
projet d’une conjuration, de celles qui accouchent des nations. Le
premier montagnard, dont l’âge nous est inconnu, arrivait du canton
d’Uri et s’appelait Walter Fürst. Ses deux complices, d’âge également
indéterminé, avaient pour nom Arnold de Melchtal et Werner Stauffacher.
L’un était originaire du canton d’Unterwald, l’autre du canton de
Schwyz.
L’histoire a retenu ce rendez-vous
secret sur la prairie du Grütli, et qu’importe si une bonne part de
mythe s’en est mêlée, comme l’acte fondateur de la Confédération
helvétique. Une fois couché par écrit, le pacte fédéral suisse conclu
par les trois cantons primitifs contenait en germe, outre son
indépendance, conquise en 1499 sur les Habsbourg, les traits de
caractère propres à tout un pays.
Et puisqu’il
semble que l’histoire doive toujours se répéter, hier le Saint Empire
romain germanique, aujourd’hui l’Union européenne, l’idée d’une
conjuration d’hommes libres capables de dévier le cours des choses
trouve outre-Léman une vigueur nouvelle, portée par les écrits du
stratège fribourgeois Bernard Wicht.
Si nous sommes, à le lire, à la veille d’une guerre intra-étatique d’un
genre inédit (mais aux prodromes bien définis, nous le verrons),
l’intérêt grandissant pour ses travaux théoriques présage aussi le bel
avenir du citoyen-soldat.

Le nouveau livre de Bernard Wicht est paru !

Galerie

Un durcissement supplémentaire de la loi sur les armes (LARM) est donc passé aujourd’hui à une très large majorité au Conseil national. C’est un clou supplémentaire enfoncé dans le cercueil de la démocratie et une nouvelle attaque contre l’armée de milice.

Edit : juste pour clarifier, je me suis planté de liste. La déclaration des armes a posteriori a été refusée, mais la communication aux niveaux cantonal et fédéral (soit entre les bureaux des armes et la plateforme ARMADA) a bien été passée. Je vais modifier la liste en question.

À long terme, c’est un outil splendide pour permettre la confiscation des armes à feu détenues légalement en Suisse ; à court terme, elle va transformer du jour au lendemain des citoyens lambda en délinquants. L’impact sur la criminalité violente ? Arrêtez de me faire rire, j’ai mal aux côtes.

Bravo donc à tous les parlementaires (les petits +) qui ont voté pour cette énième saloperie, en contradiction totale avec la volonté populaire exprimée en 2011.

Gardez donc cette petite liste sous la main pour le 18 octobre 2015, c’est toujours utile.